Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir. Tout bascule alors...Les adultes sont redevenus sauvages,et les enfants se rassemblent pour survivre.Oubliez tout ce que vous savez...Entrez dans Autre-Monde.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
 

 Juliet Adkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Juliet Adkins    Ven 8 Mar - 13:48

Juliet Adkins

Identité

Nom & Prénom
Adkins Juliet
Age
14 ans
Sexe & Orientation
Fille / Hétérosexuelle
Groupe
Pan de l'Est
Altération?
Yes [X] No []
Juliet n'a jamais vraiment eu peur du noir, mais depuis le tempête et à cause de cette chose sombre qui lui a foncé dessus, si. Donc, quant il fait bien noir comme une nuit sans lune, le corps de Juliet a développé la faculté de produire une petite lumière. Elle brille comme une luciole. Il y a comme une brume légèrement lumineuse qui flotte autour d'elle. Lumière éphémère cependant, car quant elle se sent rassurée celle-ci s'estompe.


"Citation"
Thème
Physique
Du haut de ses 1 m 65, Juliet a de longs très cheveux gris très très clair presque blancs. Cette couleur est apparue quant elle a eu ses 3 ans, parce que quant elle est née, ils étaient d’un blond très très clair. Son visage rond est devenu légèrement ovale avec un menton qui va un peu en pointe. Juliet a une peau très pâle mais qui s’harmonise bien avec celle de ses yeux miel bien doré, presque jaunes, couleur qui sauterait une génération d’après les dires de la famille. Ils sont entourés de cils bien noirs et trônant au dessus il y a de fins sourcils et au milieu de ce visage de porcelaine, un nez aquilin. Elle a un corps élancé et joli, des mains fines aux longs et fins doigts. En ce qui concerne sa façon de se vêtir c’est assez simple, dans les tons sobres on va dire, alors on trouvera dans son bagage, des jeans clairs, des jupes foncées juste au-dessus du genou, des chemises blanches avec autour du col un bijou tenu avec des liens, des vestes bicolores, des gilets, etc... et un parapluie transparent (sous lequel elle écoute tomber la pluie, quant il pleut) Et à ses pieds, de hautes chaussettes noires ou bleues marines ou le plus souvent blanches, avec comme chaussures de simples ballerines noires à talons plats.
Psychologie
Difficile à cerner, comme disent le plus souvent, les voisins. C’est une jeune fille à multiples facettes. Parfois souriante, sociable et aimant être entourée, être à l’écoute et proche de ses amis(es) riant avec eux et parfois, assez indépendante, autonome, très solitaire au point de ne vouloir voir, ni parler à qui que ce soit, s’enfermant dans sa chambre, soit sortant en claquant la porte de la maison sans raison valable. Et pour Juliet, c’est bien parfois de s’isoler au milieu de la foule. La jeune fille aime aussi se prélasser au soleil, à l’ombre des arbres dans le grand parc public qui se trouve pas loin de la maison de ses parents, allongée sur le gazon, avec un livre ou bien les yeux fermés à écouter les bruits alentours comme les gazouillis des oiseaux, le bruit de la ville au loin, le cri des enfants qui jouent... Elle aime bien aussi rester dehors quand le ciel est gris, que la pluie tombe avec soit le visage levé vers le ciel recevant une pluie fine, quitte à attraper un bon gros rhume, soit bien vêtue et protégée par son parapluie parce qu’elle aime bien le son que l’eau fait dessus et marcher de longs moments dans les rues sans buts précis. Elle passerait aussi des heures à regarder le vent pousser les feuilles des arbres quand l’automne est là, devant la fenêtre ouverte de sa chambre, sentir aussi ce vent frais glisser sur son visage et qui s'amuse à soulever ses longs cheveux. Les voisins ont raison, c’est une jeune fille difficile à cerner et derrière son visage qu’elle montre impassible, froid parfois, elle est pourtant d’une grande sensibilité maladroite, très gentille. Une nature réservée en contraste avec une insatiable et secrète envie de s’évader de découvrir le monde même si elle se sait ne pas être une très grande aventurière.
Histoire
«Les Adkins ne donnent que des garçons» aimait répéter sans cesse l’arrière grand-mère. Mais quelques années plus tard, il y eu une exception à la règle quand une petite crevette pointa le bout de son nez, un automne, pendant une bonne nuit bien pluvieuse et orageuse. Une petite tornade qui sera prénommée Juliet. Une vraie boule de vie, une pile aux cheveux si blonds qu’ils étaient presque invisibles sur son crâne de bébé à la peau déjà très pâle. Cette petite en fera alors voir de toutes les couleurs à la famille Adkins et surtout à l’arrière grand-mère qui avait perdu un peu de sa prestance à être entourée que de grands et beaux mâles très adroit eux, car la petite est assez maladroite. Comme elle court partout, il n’est pas un vase ou bien quelque objet, fragile ou pas, qui survive à son passage. Et puis, il vint un jour où la ‘’pile’‘ s’éteint. Elle a grandie la petite Juliet et devient à partir de 12 ans une jeune adolescente bien calme, un peu en retrait même et qui aime s’occuper des chats de la famille en dehors des cours. Une scolarité anodine, avec des notes dans la moyenne, un peu en dessous de temps temps mais jamais au dessus.

------

Quelques heures avant la tempête.

« Je suis rentrée, m’man, p’pa...»

Quelques heures avant le dîner, dans une maison collée à d’autres dans les vieux quartiers, un peu en retrait des grandes tours de la ville, une bonne odeur de repas embaume les pièces et une jeune fille vient d’entrer des cours et la première chose qu’elle fait après avoir prévenue de sa présence, c’est de chercher les chats de la maison. Trois chats qui la font tourner en bourrique parce que ce sont de vrais voyous, des tornades. Mais Juliet arrive toujours à les coincer pour les câliner, les gratouiller et aussi les brosser, même s’ils n’aiment pas vraiment ça. Les pauvres. Mais elle a beau les appeler, cette fois-ci elle ne les voit pas s’enfuir, aller se planquer sous les meubles. Elle sait bien que ce n’est pas comme un chien qui vous accueille en jappant de joie après une longue journée d’absence, mais elle le fait quand même.

«Les matouuus !»

Juliet monte dans sa chambre et fouille celle-ci de fond en comble pour enfin les trouver en train de faire une grande sieste, sous sa couette, tous les trois en boule. A moins qu’ils ont pensés trouver la bonne cachette ? Juliet se dit à ce moment que c’est impossible, vu la bosse que ça fait, tout de même ! La jeune fille s’assoit alors sur son lit et les regarde faire semblant de dormir, un petit sourire en coin qui dit ‘’je vous ai trouvés !'' Petites boules de poils qu’elle chouchoute, on l’aura compris. Juliet s’allonge sur le côté, les regarde pendant un instant puis tend sa main dans la direction des chats pour ensuite les chatouiller doucement sur le dos. Les félins miaulent gentiment, du coup et s’étirent tout de long en étirant leurs pattes d’où s’extirpent leurs griffes acérées. Ils ont joués à cache cache et ils ont perdus, alors pas rancuniers pour un sou, ils acceptent les gratouillis de Juliet.

Les minutes passent tranquillement avant que la famille toute entière, chats compris, se retrouvent devant la télévision affalés dans le canapé, avant le dîner qui est prêt à être servi, mais Juliet se concentre personnellement sur l’activité ‘’heure des caresses des chats’‘ qu’elle n’a pas lâché depuis tout à l’heure. Ceux-ci ont même pris place sur ses genoux en ce qui concerne les deux plus âgés et le troisième un peu plus jeune le long de sa cuisse droite. L’adolescente parle tout bas aux chats en les cajolant jusqu’à ce que ce soit l’heure du dîner. Juliet pose les grassouillets sur le canapé et s’installe à table. Quelques instants plus tard, les parents montent se coucher et Juliet retourne se caler dans le canapé, les chats eux par contre, allant faire leur vie. Au bout de quelques heures, fatiguée de voir défilé des images qui lui piquent les yeux, écoutant à moitié ce qui se dit, elle monte dans sa chambre s’occupe quelques petites minutes avant que le noir envahi la pièce. Plus de lumière et elle pense alors à une grosse panne d’électricité.

A tâtons, aidée par la clarté du dehors avec ses gros éclairs qui zèbrent le ciel et auxquels elle prête attention, car c’est comme la pluie qu’elle aime bien regarder tomber, Juliet reste devant la fenêtre et regarde ce gros orage, comme fascinée. Mais ça s’intensifie et elle fait un pas en arrière car elle voit une masse noire bizarre foncer dans sa direction. Elle a juste le temps de se cacher en dessous de son bureau, que la vitre éclate et un vent glacial entre dans la chambre. Mais Juliet ne veut pas rester là, elle veut sortir, aussi elle se lève, mais trop rapidement et sa tête cogne contre le bord du bureau et elle perd connaissance. Le lendemain, Juliet ouvre les yeux, s’assoit en tailleur avec une légère douleur à la tête et sent au toucher une bosse sur son crâne. C’est alors qu’elle remarque les yeux encore embués, les dégâts dans sa chambre et puis c’est bien calme et il fait froid, aussi. Et c’est trop calme pour un lendemain de tempête où au contraire les gens devraient être affairés à ranger, réparer. Où sont passés les bruits habituels de la rue ?

Alors, grelottant de froid elle se lève et regarde par la fenêtre en faisant attention de ne pas se couper les pieds avec le fenêtre brisée. Et là... tout est blanc! De la neige partout ! Juliet met un moment avant d’émerger et ensuite mettant rapidement des vêtements chauds, inquiète elle va frapper à la porte de la chambre de ses parents. Aucune réponse mais elle attend encore quelques secondes au cas où ils n’auraient pas entendus, au cas où ils dormiraient encore, profondément. Puis, ne pouvant plus attendre de n’entendre aucuns mouvements de draps, aucuns murmures de mécontentement d’être réveillé, elle ouvre la porte et ne trouve alors personne et il y a en plus le même capharnaüm que dans sa chambre. Elle les appelle donc dans toute la petite maison. En vain. Ne comprenant pas tout de suite ce qui se passe, Juliet reste alors prostrée dans le canapé se frottant le crâne là où il y a la petite bosse, en se disant que ses parents vont revenir parce qu’ils sont sans doute partis voir si les gens du quartier vont bien. Même les chats ne sont lus là. Elle attend donc, ne comptant plus les heures jusqu’à ce que son estomac lui réclame de la nourriture. Alors Juliet se bouge et tout en mangeant rapidement en regardant dehors, ce calme blanc, elle se rend à l’évidence. Personne ne rentrera à la maison. Ni parents, ni chats.

Après avoir rempli son estomac, Juliet enfile un grand manteau et sort à son tour. Ne sachant quoi faire, elle suit des traces de pas qu’elle trouve dans l’épaisseur neigeuse et qui se dirige vers d’autres jeunes de son âge et plus jeunes aussi. Des camarades voisins. Elle ne sait pas combien de temps ils marchent ainsi dans le froid et en silence, serrant contre elle les pans de son manteau, jusqu’à ce qu’ils soient séparés courant dans tous les sens pour fuir ces étranges êtres, pleins de pustules qui leur courent après comme dans les films de zombies, que Juliet regardaient de temps en temps. Plus tard se retrouvant donc toute seule, elle trouvera en suivant à l’oreille des bruits, d’autres jeunes et ils arriveront dans un camp où des plus grands leur donneront des réponses à ces questions qu’ils se posent, sur ce qu’ils ont vu et croisé, depuis le départ de chez eux.

Irl
►Votre Pseudo ?:
►Votre âge ?: (facultatif)
►Double-compte ? : Non
►Avez-vous lu le règlement ?: Oui. Le passage d'un Don Juan efface tout 8D [validé ♥]
►Un petit truc à rajouter ?:


Dernière édition par Juliet Adkins le Dim 10 Mar - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Juliet Adkins   Sam 9 Mar - 10:51

Vala
J'pense avoir terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Juliet Adkins    Sam 9 Mar - 12:19

Hiiii, bienvenue Juliet ♥ (comment t'as connu le forum ?Comment tu le trouves ?Tu m'aimes ?Comment ça non ?JTE VIRE !!!è_é /PAN/) oui oui d'accord je me calme et je passe à ta fiche >___<""

J'aime bien comment tu décris le mental de Juliet, à la fois distante et sympathique, ça nous donne vraiment envie d'avoir un RP avec elle *v* (mais je peux paaahahahas. Pas maintenant. Je croule sous les trucs à faire, je peux paaas. Mais un jour. Un jouuuur. e___e)

J'aime bien l'histoire aussi, détaillée mais pas trop. J'aimerai bien savoir où y sont partis les miaous (oui je parle comme une gosse de 5 ans) par contre ;_; *comment ça on s'en fout ?*

Bref tout est bon, je te valide. Juste, je ne déplace pas ta fiche dans les terminées, car tu as oublié de cocher pour son altération, même si on se doute qu'elle n'en a pas (ou alors c'est un oubli ?) Mais je vais pas te faire attendre plus longtemps, donc je te mets dans le groupe des Pans de l'Est. o/

Bon RP à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Doug Carmichael


avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Ile Carmichael

Feuille de personnage
Nom: Carmichael
Prénom: Doug
Groupe: Doug Carmichael
MessageSujet: Re: Juliet Adkins    Sam 9 Mar - 12:21

Fiche validée !


Re-bienvenue, Juliet !

Ta présentation est maintenant validée. Par contre (oui je radote, j'aime harceler mes membres 8D) n'oublie pas de cocher yes ou no pour son altération o/ (et si c'est oui tu vas devoir la décrire, mais c'pas long).

Tu peux dès à présent accéder à la zone RP ! Mais avant, n'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin. Si tu n'as pas encore trouver de partenaire RP, tu peux faire ta demande ici et tu peux même faire le suivit de ton personnage dans cette partie ! Aussi, si tu pouvais voter sur les top-sites de temps en temps, cela nous aiderait beaucoup. :3

Voilà voilà, si tu as la moindre question n'hésite pas à contacter le staff, et encore bon RP à toi !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremondeend.1fr1.net
Invité



MessageSujet: Re: Juliet Adkins    Sam 9 Mar - 22:55

Oh ! Un nouveau spécimen ! un vrai de vrai ! O.O ! bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Juliet Adkins    Dim 10 Mar - 8:49

Oups. Embarassed
Elle en a une p'tite.
J'ai tellement hésité aussi... j'en met une, j'en met pas, j'en met une... Mais bon voilà c'est fait.
J'espère que ça convient.

Merci pour les bienvenues Smile
Et j'ai connu le forum, en fait, en votant sur un top site.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Juliet Adkins    Dim 10 Mar - 17:42

Ooh, zolie altération *^*

Owiii, les top-sites servent, OH YES YES YES *va continuer de voter alors XDD*

Bon bref, je déplace ta fiche. ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Juliet Adkins    

Revenir en haut Aller en bas
 

Juliet Adkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scott Adkins
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting
» A disturbing girl | PV.Juliet
» ❝ Les hommes rêvent du retour plus que du départ. ❞ JULIET&DONOVAN
» Angie C. Adkins | Now you're just somebody that i used to know...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autre-Monde V.3 :: Créer/Gérer son compte :: Présentations validées-